Vers une approche géopoétique. Lectures de Kenneth White, Victor Segalen et J.-M.G. Le Clézio

Capture d'écran 2015-09-18 17.15.23 Toute perspective de lecture est liée à un ancrage géographique. Chaque lecteur est habité par des paysages. Pour Rachel Bouvet, ce paysage est celui de l’océan tel qu’on peut l’observer le long des côtes bretonnes, cette force gigantesque, sublime, mais aussi porteuse d’une douceur infinie. Les auteurs Kenneth White, Victor Segalen et J.-M. G. Le Clézio partagent eux aussi cet ancrage breton : White vogue principalement entre les Côtes-d’Armor et l’Écosse, Segalen naviguait surtout entre le Finistère Nord et le Pacifique, Le Clézio voyage entre le Finistère Sud et le Nouveau-Mexique en passant par l’océan Indien et la Méditerranée.
Consciente de son attachement breton, provoquant chez elle une sensibilité accrue aux paysages maritimes et désertiques, le désir de la géopoétique et un questionnement sur l’altérité, Rachel Bouvet réfléchit à la dimension géographique de l’acte de lecture. Par son analyse des oeuvres de Kenneth White, de Victor Segalen et
de J.-M. G. Le Clézio, elle montre que la géopoétique peut donner lieu à une approche singulière des textes littéraires. Faisant souvent appel à la géographie, aussi bien à la géographie physique qu’à la géographie humaine, avec les questions de paysage, de carte, de territoire, d’archipel, de frontière, elle illustre de quelle manière une interprétation basée sur les principes essentiels de la géopoétique peut se déployer.

2015 – 286 pages
978-2-7605-4265-5 29,00 $ PAPIER
978-2-7605-4266-2 21,99 $ PDF
978-2-7605-4267-9 21,99 $ EPUB
puq@puq.ca
Presses de l’Université du Québec: PUQ
Distribution Canada : Prologue inc. Belgique : Patrimoine SPRL. France : SODIS / AFPU-Diffusion. Suisse : Servidis SA

TABLE DES MATIÈRES
AVANT-PROPOS. La Bretagne comme ancrage
PREMIÈRE ESCALE. La géopoétique fondée par Kenneth White
1.1. Amarrage
1.2. L’acte de paysage
1.3. Marges et résistances
1.4. Cartes et compas
DEUXIÈME ESCALE. Lecture et altérité chez Victor Segalen
2.1. La lecture en question dans Peintures
2.2. Le « dehors savoureux » dans Équipée
2.3. La spatialité troublée dans René Leys
2.4. À la croisée des cultures : la rencontre des Immémoriaux
2.5. Figures de la mer chez Segalen et Le Clézio : du récif à la vague
TROISIÈME ESCALE. Topographie des espaces aquatiques
et désertiques chez J.-M. G. Le Clézio
3.1. Pour une approche géopoétique de l’espace romanesque
3.2. L’espace désertique, du roman au récit de voyage
3.3. L’expérience de l’immensité et l’exiguïté du récit
3.4. La géographie des frontières
3.5. Autour de la Méditerranée : l’espace aquatique
et les lieux de précarité
CONCLUSION
ANNEXES
1 – Ateliers nomades et carnets de navigation de La Traversée
2 – Articles parus
BIBLIOGRAPHIE

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :